• Rêvons éveillés !

Historique

Un club fondé au 19ème siècle !

Fondée en 1897 de la volonté d’élèves de la cité universitaire, l’Union Sportive d’Avranches est l’entité qui succède à l’Association Sportive du Collège d’Avranches créée en 1896. En 1990 elle prend son nom actuel « Union Sportive Avranches Mont Saint-Michel » .
L’équipe fanion évolue depuis le début du XXe siècle au stade René-Fenouillère, nom d’un ancien joueur fondateur du club, devenu par la suite capitaine de l’équipe de France et du FC Barcelone.
Le club, présidé par Gilbert Guérin depuis 1990, compte aujourd’hui plus de 500 licenciés.

Dates clés

Pierre Chayrigues
Pierre Chayrigues entraîneur du club entre 1952 et 1955
  • 1896 : Création de l’Association Sportive du Collège d’Avranches (ASCA) par Auguste Desclos et Paul Lebedel, club omnisport qui compte entre autre l’escrime, le tir, la gymnastique et bien sûr le football.
  • 1897 : Création de leur propre club, l’Union Sportive d’Avranches (USA) par les élèves-joueurs externes du collège.
  • 1919 : Après avoir suspendu ses activités durant la 1ère guerre mondiale,  le club dépose ses statuts d’association et s’affilie à quatre fédérations sportives : le football, la natation, le basket-ball et l’athlétisme ainsi qu’une section de préparation militaire. Le football se joue, pour sa part, dans l’anonymat au terrain des Grèves.
  • 1957 : Le club remporte son 1er championnat de Promotion d’Honneur et accède à la Division d’Honneur plus haut niveau régional. Pour fêter cela, un match amical est organisé avec le Stade de Reims de Just Fontaine au Stade Fenouillère qui fait le plein.
  • 1969 : Philippe Redon, joueur de l’USA, est sélectionné en équipe de France juniors pour le match face à la Belgique et y marque un but.
  • 1987 : Avec Bernard Maccio comme entraîneur, le club accède pour la 1ère fois en Division 4.
  • 1990 : Le club accède en Division 3 et est renommé Union Sportive Avranches Mont-Saint-Michel avec comme parrain Michel Hidalgo. Après s’être qualifié face à Kourou (Guyane) le club reçoit le FC Sochaux (Division 1) en 32eme de finale de la Coupe de France. Les recettes de ce parcours permettent la construction du club house.
  • 1992 : 1ère victoire de la Coupe de Basse-Normandie contre l’AS Cherbourg.
  • 1993 : Accession en National 1.
  • 1998 : Avec la réforme des championnats, le club évolue alors en CFA 2 (5ème division).
  • 2007 : Victoire de la Coupe de Basse-Normandie
  • 2009 : Accession en Championnat de France amateur (National 2)
  • 2014 : Champion de France amateur et accession en Championnat de France de football National.
  • 2017 : ¼ de finale de la Coupe de France face au Paris-Saint-Germain et victoire en Coupe de Basse-Normandie.
  • 2019 : Victoire de la nouvelle Coupe de Normandie

Allez les bleus !

En 1938, les conditions sont précaires : les joueurs ne peuvent plus se laver après les matchs, les maillots sont en mauvais état. Henri Barde, alors président du club, fournit des « loups de mer » bleu marine, dont la couleur deviendra celle officielle du club.

René Fenouillère

René Fenouillère

Présent lors de la naissance du club, René Fenouillère y commence le football.
Après une expérience en Angleterre il rejoint le jeune FC Barcelone où il devient le 1er joueur français à porter les couleurs ainsi que celui de capitaine.
Sélectionné en équipe de France il y disputera les Jeux Olympiques de 1908 avant de disparaître tragiquement lors de la Première Guerre mondiale.
Depuis les années 1930, le stade où évolue l’équipe  de l’US Avranches Mont-Saint-Michel porte son nom en son hommage.

Michel Hidalgo

En 1990 suite à son accession en Division 3, le club est renommé Union Sportive Avranches Mont-Saint-Michel. Gilbert Guérin alors président propose à Michel Hidalgo de devenir le parrain du club, ce que ce dernier accepte avec grand plaisir.
Quelques années plus tard ce dernier deviendra sélectionneur des Bleus et remportera l’Euro 84 avec la génération Platini.

Le Jubilé Domergue

Le 14 avril 1992, l’international français Jean-François Domergue, qui vient alors de terminer sa carrière professionnelle au Stade Malherbe de Caen décide d’organiser son Jubilé à Avranches.
De nombreux footballeurs et amis du joueur acceptent l’invitation comme Michel Platini, Alain Giresse, Jean-Pierre Papin, Yannick Noah ou encore Serge Blanco. Malgré la pluie le public répond également présent avec 11 600 personnes réunies au stade Fenouillère.
La rencontre opposera une sélection des amis de Jean-François Domergue face au Variété football-club de France dans une belle fête du football.

La Coupe de France, une histoire d’amour récente

1991 : L’US Avranches atteint les 32e de finale pour la première fois de son histoire. Les hommes de Bernard Maccio reçoivent Sochaux (L1) et s’inclinent sur la plus petite des marges (2-1). Le stade René Fenouillière établit son record officiel d’affluence avec 7823 spectateurs.

1996 : Avranches part pour la deuxième fois outremer y disputer le 8e tour, la première en Guadeloupe après avoir visité la Guyane en 1991. Les Manchois battent l’Arsenal Petit-Bourg à Pointe-à-Pitre (1-0).

2006 : Avranches retrouve les 32e de finale, dix ans après sa dernière apparition. Les protégés de Gilbert Guérin chutent toutefois lourdement face à Amiens (L2 ; 0-3). L’année suivante, ils chutent à nouveau à ce stade, devant Dijon (L2 ; 0-2)

2014 : Le RC Lens est offert à Avranches en 32e de finale, à un horaire inhabituel car le match a lieu à 12h pour les besoins de la télévision. Les Normands s’inclinent 1-3 dans les dernières minutes.

2015 : Gilbert Guérin décroche enfin son Graal des 16es de finales ! Après 6 essais infructueux, Avranches parvient à passer le cap des 32e de finale en battant Lorient (L1) sur un unique but de Diongue. Au tour suivant, Metz vient battre Avranches à Fenouillère, en prolongation (0-3).

2017 : Avranches est au rendez-vous des 32e de finale pour la 9e fois en 13 ans ! Une performance inégalée en Normandie par une équipe non-professionnelle. Après s’être défait du RC Strasbourg aux tirs aux buts en 1/8e, les Avranchinais affrontent le grand Paris-Saint-Germain en 1/4 de finale. Pour l’occasion le match se jouera au stade Michel D’Ornano (Caen) à guichet fermé. Les hommes de Damien Ott s’inclineront avec les honneurs (0-4) avec notamment un doublé de Ben Arfa.