• Rêvons éveillés !

Gilbert Guérin : « Le plus simple est d’arrêter le championnat »

Président de l’US Avranches, Gilbert Guérin est également responsable de l’Amicale des présidents de clubs de National. A deux jours du comité exécutif de la Fédération française de football, il milite pour un arrêt définitif du championnat.

La supputation règne

Gilbert Guérin : « Il faut éviter les « fake news » comme disent les jeunes. Beaucoup d’acteurs du foot envisagent telle ou telle issue, mais on n’en sait rien. On doit être vigilant et patient.Le plus simple selon moi, c’est de tout arrêter. Sinon, on se dirigera automatiquement vers des complications. »

Le National entre deux eaux

G. G. : « Notre but est quand même de parvenir à cohabiter avec la sphère professionnelle. Donc si on veut se prendre pour des grands, il faut être cohérent. On souhaite que la Ligue 3 existe à terme, c’est pourquoi il ne faut pas non plus jouer les midinettes aujourd’hui et se cacher derrière le côté amateur.Il faut savoir ce qu’on veut, même si ce n’est pas si simple. Le hic, c’est qu’en National, chacun y voit son propre intérêt, ce qui est plutôt logique. »

Sauver l’intérêt des sponsors

G. G. : « Au-delà des droits télé qui nous concernent très peu, il s’agit de conserver nos partenaires. Je pourrais comprendre le fait qu’ils ne nous donnent plus d’argent le temps de la crise, mais on doit s’assurer qu’ils continueront à nous accompagner dans l’après.Si on était amené à reprendre en juin, ils nous devront une certaine reconnaissance morale et financière. Si on joue le jeu, tout le monde doit en faire de même. C’est une question de confiance et de crédibilité. Ce qui est sûr, c’est que nous n’irons vers aucun contentieux. »

Huis clos potentiel : les supporters lésés

G. G. : « L’avantage, c’est que nous sommes diffusés à la télé et sur internet. Concernant Avranches, il y a en moyenne 2 000 personnes qui regardent nos matches quand on joue à l’extérieur (contre 800 en moyenne au stade René-Fenouillère).Encore une fois, je suis partisan du fait que le championnat doit être stoppé, mais si ça reprend, je souhaiterais qu’on entre dans le sillage de la Ligue 1 et de la Ligue 2 si on veut s’identifier au milieu pro. Après, je ne me fais pas d’illusions et je pense que ça va s’arrêter. »

Autres actualités de l'USAMSM

E-Sport
Club

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.